Table : commencez ici

Qu'est-ce qu'une Table

Où se trouve une Table

Comment définir une Table

Comment utiliser une Table

Qu'est-ce qu'une Table

L'objet Table est une Table intégrée au référentiel de données AccountingIntegrator ; il est destiné à contenir des données de référence spécifiques à votre organisation. Utilisez des Tables pour gérer vos données de référence et pouvoir y accéder plus rapidement dans les Règles de Traduction et de Modification par l'intermédiaire de fonctions prédéfinies du LMD. Utilisez des Tables pour contrôler et enrichir les données dans les <Business-Documents> d'entrée ou de sortie lors d'une traduction. Les propriétés physiques de chaque poste de Table se basent sur des Champs du dictionnaire.

Composition d'une Table

Chaque Table comprend :

  • un poste de Table (ligne de données) qui contient les types de colonnes suivants, chacune d'elles étant identifiée par un nom unique :
    • colonne clé de la table (colonne également appelée argument) qui est précédée par

      Les valeurs contenues dans des colonnes de type Clé identifient de façon unique les lignes de données de la table. Les fonctions du LMD qui accèdent aux Tables possèdent toutes un paramètre destiné à contenir la valeur d'une clé de la Table. Chaque table doit contenir au moins une colonne Clé.


      À sa création, une Table ne contient qu'une seule colonne Clé. Dans le cas où vous avez défini plusieurs colonnes Clé, AccountingIntegrator Enabler concatène les valeurs de ces colonnes pour former une seule Clé de la table.


      On peut dire que les colonnes clés fournissent, avec la période de validité,
      le "code" permettant d'accéder aux données utilisables de la Table, qui sont contenues dans les colonnes Valeur.
    • Valeur de la Table

      Les colonnes de type Valeur contiennent des données que vous n'utilisez pas comme Clé mais que vous voulez utiliser pour enrichir ou valider les données des <Business-Documents>.


      Lorsque vous créez une Table, elle ne contient qu'une seule colonne Valeur d'une capacité maximale de 256 caractères. Vous pourrez ensuite partitionner cette colonne Valeur en plusieurs autres selon vos besoins.
    • Libellé précédé par
    • Date de début et Date de fin précédées par

      Ces colonnes définissent la période de validité des lignes de données de la Table
      .
    • Accès rapide précédé par

      Cette option permet au Rule Engine AccountingIntegrator Enabler d'avoir un accès plus rapide aux données de la Table, ce qui est utile pour des Tables fréquemment utilisées lors de la traduction
      .
  • Une ligne de valeur par défaut qui contient un argument non modifiable grisé ainsi que des colonnes d'information. Ces valeurs par défaut constituent les valeurs renvoyées par les fonctions d'accès aux tables dans le cas où la clé spécifiée n'est pas trouvée. Cette valeur par défaut n'est pas obligatoire. C'est pourquoi vous ne devez spécifier ces valeurs que si vous voulez que les fonctions du LMD d'accès aux Tables renvoient toujours une donnée dans tous les cas.
  • Une ligne modifiable pour chaque poste de la Table.

Accéder au contenu d'une Table

Bien que les clés de la Table et les valeurs puissent être éclatées sur plusieurs colonnes et présentées selon un format multi-colonnes, le Composer accède réellement à la table, par le biais des Fonctions d'accès aux Tables du LMD, en utilisant un argument unique et une Valeur unique. Cet argument est le résultat de la concaténation des arguments de la ligne, et, de façon semblable, la valeur est le résultat de la concaténation des colonnes Valeur de la ligne.

Par contre, pour accéder à des Tables de référence externes à AccountingIntegrator, vous devez utiliser des appels externes ou des exits.[DÉTAILS : fonctions d'accès à Oracle].

Accéder aux données d'une Table

Pour utiliser les données contenues dans une Table afin d'enrichir ou valider un <Business-Document>, vous devez faire appel à une fonction Table. Les fonctions Table possèdent des paramètres à renseigner pour identifier les données des Tables. Chaque paramètre correspond à un type de colonne de Table.

Pour extraire des données d'une Table, vous pouvez utiliser les fonctions d'accès aux Tables suivantes :

  • $ACCTAB : renvoie la valeur d'un poste de Table correspondant à un argument donné (clé) et à une période de validité donnée
  • $ACCTABD : renvoie la valeur d'un poste de Table correspondant à un argument donné (clé) et à une date donnée
  • $EXTTAB : renvoie une partie de la valeur d'un poste de Table correspondant à un argument donné (clé) et à une période de validité donnée
  • $EXTTABD : renvoie une partie de la valeur d'un poste de Table correspondant à un argument donné (clé) et à une date donnée

Pour valider les données, vous pouvez utiliser les fonctions d'accès aux Tables suivantes :

  • $CHECKTAB : vérifie que l'argument donné est présent dans la Table en tant que clé et qu'il est valide à l'intérieur de la période de validité
  • $CHECKTABD : vérifie que l'argument donné est présent dans la table en tant que clé et que la date fournie appartient bien à la période de validité de la Table.

Tables que vous créez dans d'autres logiciels

Dans une vacation, vous pouvez utiliser des Tables que vous créez dans :

  • Composer: Ces dernières sont appelées Tables (ou objet Table) dans toute cette documentation. Dans ce cas, vous devez définir les propriétés qui décrivent la structure de la Table et ses données. Vous pouvez également importer les postes de la table dans AccountingIntegrator Enabler en utilisant Assistant d'import des postes.
  • des bases de données Oracle : dans ce cas, vous accédez aux postes des Tables contenus dans des Tables externes par des appels externes et des exits.

Où se trouve une Table

Module Axway

AccountingIntegrator Enabler

Atelier

<Integration-Services> : Onglet Finance

Dépendances objet

Lorsque vous définissez ou importez un objet, il est stocké dans le référentiel et est disponible pour être réutilisé par d'autres objets. Les objets que vous définissez existent au sein d'une hiérarchie objet spécifique. C'est-à-dire, des objets :

  • utilisent des objets des niveaux inférieurs
  • sont utilisés par des objets des niveaux supérieurs

Pour vous aider à gérer ce réseau d'objets interconnectés, le logiciel met à votre disposition le Navigateur des dépendances objets qui affiche les dépendances de l'objet sélectionné.

Le tableau qui suit liste tous les objets qui utilisent et sont utilisés par les Règles de Tables.
 

Tables

Utilisent

Sont utilisé(e)s par

 

Comment définir une Table

Avant de définir une Table

Avant de créer une table, vous devez créer les Champs du dictionnaire que vous allez utiliser dans la définition de la table.

Définir une Table

Créer l'objet Table à partir de l'onglet Dictionnaire.

Pour définir un nouvel objet Table, remplissez les onglets suivants :

En outre, la fenêtre des propriétés d'une Table contient les onglets suivants :

  • onglet Signature
  • onglet Description

Après avoir défini une Table

Après avoir défini une Table, vous pouvez :

Comment utiliser une Table

Vous pouvez effectuer toutes les opérations de base sur les objets Table, en fonction des droits qui vous ont été donnés en tant qu'utilisateur. [DÉTAILS : travailler avec les objets : commencez ici]

L'objet Table ne se conforme pas au cycle de vie standard des objets, en ce qui concerne les aspects suivants :

  • Vous ne pouvez pas envoyer explicitement cet objet en production.
  • Vous pouvez utiliser la commande UpdateServer pour modifier les postes d'une Table qui est déjà en production.

Retour

Related Links